© L’IME ART

Exposition —

Le voyage au bout de la peinture

Dilshad Questani

Exposition de Dilshad Questani

1 – 16 mars 2020
Vernissage le 5 mars 2020 de 18h30 à 20h30

Dilshad brûle les étendues, et les étendues de Dilshad, désertes et convulsives, brûlent les éléments. La terre, le feu et l’air s’étreignent sans fin et sans mesure. Cet art est sous tension. Il agit. Il secoue. Il ne représente rien, il dit la pure présence de l’être, et corrode à cru les fatigues de la modernité. 

Le lyrisme de Dilshad est omniprésent, archaïque, et souterrain. Il naît du dedans, il surgit à vif des confins de l’intériorité. Ici, dans cette peinture incandescente et lumineuse, les chants du monde et les chants de l’art fusionnent. Dans cet art tendu qui s’étend comme l’univers, il n’y a pas d’horizon, l’horizon est partout. Ses œuvres sont une lave chromatique émouvante et mouvante, toujours chargée de mémoire intime, et lourde de matière brutale. 

L’art de Dilshad est pudique, généreux et sans frontière. La nature qu’il peint est une nature originelle, première et chaotique. Et l’humanité peut naître à ses promesses de paix et de partage. 

Christian Noorbergen